lundi 24 juin 2024 | 8:45 pm

Retrait des soldats Rwandais sur le sol Congolais : l’Allemagne hausse le ton

download (8)

Avec l’allure ou vont les choses dans la région de grand Lac, la solution à la crise sécuritaire dans l’est de la république démocratique du Congo réside dans une approche politique, a estimé l’Allemagne qui appelle à Paul Kagame de retirer ses troupes du territoire congolais et à cesser de soutenir les rebelles du M23, une milice qui est pourtant sanctionnée par le Conseil de sécurité de l’ONU et l’Union européenne UE, même si les choses ne vont pas encore comme veut la RDC.

Selon nos sources regroupées, les tensions rwando-congolais ont été au centre de l’entretien téléphonique, mercredi 15 mai, entre la vice-ministre allemande des Affaires étrangères, Katja Keul et le chef de la diplomatie rwandaise, Vincent Biruta. Condamnant la détérioration de la situation humanitaire dans la province du Nord-Kivu, où l’armée Rwandaise et le M23 occupent plusieurs localités et commettent des crimes de guerre, Katja Keul a appelé le pays de Paul Kagame à retirer ses troupes de la RDC afin de créer un environnement favorable sans lequel, la solution politique ne peut-être envisager.

« Le dialogue entre la république démocratique du Congo et le Rwanda, à préciser la cheffe de la diplomatie Allemande, peut conduire à la paix et la prospérité. il est nécessaire de relancer les processus de paix régionaux dirigés par le président angolais, João Lourenço et la Communauté de l’Afrique de l’est (EAC), comme première étape pour s’attaquer aux causes sous-jacentes, a-t-elle poursuivi, avant de conclure

« J’ai eu un appel téléphonique constructif avec S.E. le ministre Biruta du Rwanda. On a parlé hier du conflit dans l’est de la république démocratique du Congo. J’avais parlé aux ministres des Affaires étrangères de la RDC et du Burundi ces dernières semaines. La situation humanitaire au lendemain du conflit dans l’Est de la RDC est alarmante et se détériore régulièrement. Le Rwanda devrait retirer ses troupes de la RDC et cesser de soutenir le M23 pour instaurer la confiance en vue d’une solution politique.

Pendant ce temps, les Congolais s’interrogent sur la sincérité de cet échange, quand on sait que l’Allemagne envoi de son sol vers le Rwanda, des personnes indésirables qui probablement pourraient être un nouveau casse tête pour la région de grand Lac, dont le pays de Paul Kagame serait bénéficiaire…

PL.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire