dimanche 26 mai 2024 | 2:59 am

Malabo: En prélude du sommet des chefs d’Etats, le VPM Daniel Aselo participe aux travaux préparatoires du CTS

IMG-20220524-WA0035

Malabo, la capitale de la Guinée Équatoriale se prépare à accueillir, du 27 au 28 mai en cours, deux grands sommets des chefs d’Etat et de Gouvernement africains. C’est dans ce cadre que Daniel Aselo, Vice-Premier ministre congolais en charge de l’Intérieur et sécurité est arrivé dimanche 22 dans la capitale de la Guinée Équatoriale où il prend part aux travaux préparatoires de la quatrième session du Comité technique ministériel (CTS) sur le migration, les réfugiés, les rapatriés et les déplacés internes. Travaux ouvert le lundi 23 mai dernier, ont indiqué les services de communication du ministre Aselo.

Aux côtés de ses pairs ministres des pays de l’Union africaine, ayant dans leurs attributions les questions des migrations, réfugiés et déplacés internes, Daniel Aselo porte haut la voix de la République démocratique du Congo (RDC) à la réflexion sur les causes, les défis humanitaires auxquels fait face le continent et aussi les solutions y afférentes, qui seront incluses dans les documents qui seront remis aux chefs d’Etats et de Gouvernement.

Ces derniers vont à leur tour les enrichir par leurs expériences pratiques de terrain. Ce, avant de les soumettre au Conseil exécutif pour approbation, a-t-on expliqué.

La RDC rappelle-t-on, compte depuis plusieurs années des milliers de personnes déplacées internes et externes. Ce, sans ignorer les milliers des réfugiés externes. Au regard de sa position centriste au cœur du continent africain, le Congo entouré de neuf voisins subi lui aussi les flux migratoires, a-t-on indiqué.

Les deux sommets de Malabo porteront sur les questions humanitaires, la conférence des donnateurs ainsi que sur le terrorisme et les changements anti constitutionnels de gouvernement en Afrique.

Le ministre zambien en charge des questions des migrations et président du Comité technique spécialisé a ouvert ces travaux à Malabo, en présence de Minata Samanta, commissaire de l’Union africaine (UA), en charge des questions humanitaires.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire