mercredi 29 mai 2024 | 3:12 pm

Lampadaires : le Mea-culpa Congolais à SAMBA BATHILY.

SOLKETRA

L’arrivée à Kinshasa de tous les Lampadaires de la Société SOLEKTRA ; leurs installations à travers les altères publiques, dont l’avenue ASSOSSA; la joie de la population ; la qualité du matériel par son éclairage avec un Lux très puissant, allant jusqu’à 60, c’est-à-dire 4 fois plus lumineux que d’autres Lampadaires, sur une distanciation de 25m ( 1 Lampadaire de SOLEKTRA vaut 4 Lampadaires d’autres sociétés), tout celà a permis à chaque congolais de tirer une conclusion contre tout discours de diabolisation à l’endroit de SAMBA BATHILY. Voilà le sens du Mea-culpa Congolais.

La proximité de ses Lampadaires aux côtés de ceux de ses détracteurs a permis aux congolais, à travers une comparaison d’éclairages, à bien apprécier la différence entre les vrais lampadaires et les faux.

Les congolais se sont rendus ainsi compte que ceux de SOLEKTRA éclairent puissamment de 18h jusqu’à 6h, alors que ceux de ses détracteurs n’ éclairent que de 18h à 4h du matin, avec une très faible luminosité. 

P.O

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire