dimanche 26 mai 2024 | 4:14 am

Justice : la responsabilité de l’Ecobank dans l’affaire opposant Moïse KATUMBI à Pascal BEVERAGGI.

wp-1654781998253

La justice a rétabli Pascal BEVERAGGI dans ses droits. La loi a déjà été dite. Le jugement définitif déjà rendu. Son application devra être effective. Car le régime des hommes forts est révolu.

L’argent ne devra pas acheter tout le monde. Dans un tel univers, la vérité finit toujours par triompher. Dans cette affaire qui a préjudicié pendant une année et demie le patron d’ OCTAVIA qui n’est autre que Pascal BEVERAGGI, plusieurs dessous des cartes sont à déjouer. C’est le cas de l’ ECOBank. L’on se posera la question de savoir, qui avait autorisé et facilité le transfert des Fonds logés dans le compte de NB MINING AFRICA à ECOBank vers ASTALIA de Moïse KATUMBI ? C’est autour de ce questionnement pertinent que le Directeur Général de l’ ECOBank devra informer, pourquoi sa Banque a-t-elle participé dans une opération de détournement des Fonds de NB MINING AFRICA, causant ainsi d’énormes préjudices au propriétaire de ces fonds, et alors que le dossier suivait encore son cours normal en justice ? Restant confiant que les exceptions de la société ne manquent jamais, la vraie justice va objectivement s’imposer pour l’exécution de ces décisions afin que la lanterne soit éclairée sur cette question de l’ ECOBank et les vrais responsables ainsi que leurs bandes soient sévèrement punis conformément à la Loi.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire