jeudi 25 juillet 2024 | 5:05 pm

Fraude fiscale et douanière : Jules Alingete et le groupe Rawji sur le banc des accusés

ART 28 JUIN

Des anciens employés du groupe Rawji affirment que le chef des inspecteurs de l’IGF a géré, directement jusqu’en 2020, à sa nomination et même au-delà, par son épouse, tous les dossiers fiscaux des sociétés du groupe Rawji.

Fondateur de l’agence de conseil fiscal DACO, il se serait rendu coupable de conflit d’intérêt et de complicité de fraude fiscale et de blanchiment, en aidant ses clients à faire de fausses déclarations au dépens du Trésor Public.

Les accusations ne sont pas nouvelles mais sont aujourd’hui appuyées de preuves supplémentaires, notamment par un ancien directeur d’exploitation de PRODIMPEX, une des filiale du groupe Rawji.

Dans une interview à un groupe de journalistes d’investigation congolais qui se sont rendus en Inde, Yusuf Shaikh montre des preuves de ce qu’il avance sur la période allant jusqu’en 2022, où il travaillait dans la compagnie.

CORRUPTION A L’IGF

Après avoir été menacé puis emprisonné à Makala, il s’est depuis enfui en Inde.

Le groupe Rawji, par ses nombreuses filiales, aurait ainsi détourné plus d’un milliard de dollars depuis 2016, affirme un autre de ses anciens employés.

Dominic Wolfgang Freundorfer, ancien diplomate allemand en poste à Kinshasa, qui a servi ensuite dans le groupe Rawji, affirme avoir des preuves que certaines autorités ont usé de leur influence pour protéger les bénéficiaires d’une immense fraude fiscale et douanière.

« Tous les détails seront bientôt rendus publics », dit-il encore.

Précisons que cette affaire avait déjà été portée en justice il y a quelques mois.

Elle avait été classée sans suite par la cour de cassation, faute de preuves.

Elle pourrait être réouverte avec ces nouvelles déclarations.

Joint par TOP CONGO FM, Jules Alingete n’a pas voulu réagir, le chef de l’IGF accuse ceux qu’il a fait arrêter ou limoger d’être à la manœuvre d’une grande cabale contre son travail.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire