mercredi 29 mai 2024 | 4:55 pm

Économie: « Je suis déterminé à renforcer le dialogue public-privé  » Félix TSHISEKEDI devant les membres de la FEC

IMG-20230216-WA0054

Au cours de la cérémonie d’échanges des vœux ce jeudi 16fevrier avec les membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a réaffirmé sa volonté de diversifier l’économie congolaise dans le seul objectif de la rendre plus compétitive.
Aussi, le chef de l’État dit être conscient des défis et difficultés auxquels font face les membres de cette fédération.

“Le gouvernement a montré sa volonté politique de bien faire les choses”, a-t-il déclaré avant de dire sa disponibilité pour résoudre les problèmes qui se posent notamment dans le secteur privé. D’où, son combat pour l’amélioration du climat des affaires.

[pro_ad_display_adzone id= »544″]

“C’est une opportunité d’exprimer directement vos préoccupations légitimes à la première institutions du pays que je représente. Je suis déterminé à renforcer le dialogue public-privé. Vous pouvez compter sur moi pour que vos préoccupations soient prises en compte de manière urgente. Le gouvernement a toujours compté sur vous pour relever les défis majeurs du pays. Il est impératif de diversifier notre économie pour la rendre plus compétitive”, a souligné Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo devant les opérateurs économiques oeuvrant en République Démocratique du Congo.

Peu avant l’intervention du chef de l’état, Albert Yuma, président de la FEC avait exposé tous les problèmes auxquels font face les opérateurs économiques. Sans ambages, il a dénoncé publiquement la non participation des membres de la FEC dans les rencontres du comité de conjoncture économique à la PRIMATURE. Il a également dit la détermination de cette fédération de travailler avec le Gouvernement de la République dans une parfaite collaboration.

PL.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire