mercredi 29 mai 2024 | 4:03 pm

Cantonnement du M23: le contingent angolais prêt à être déployé en quelques jours sur le sol Congolais (João Lourenço)

IMG-20230509-WA0011

Le numéro Un Angolais João Lourenço s’est exprimé lundi sur France 24 au sujet de la situation dans l’Est de la République démocratique du Congo. Il a répondu à quelques questions sur le M23. Il s’est montré diplomate et optimiste.

« Nous savons qu’à ce jour le M23 respecte le cessez-le-feu. Malheureusement, la prochaine étape ne s’est pas encore concrétisée. Cette étape ne dépend pas uniquement du M23. Elle dépend aussi du pays, la République démocratique du Congo. C’est le cantonnement des forces du M23. Nous avons mis en place un cessez-le-feu, à présent, nous devons cantonner ces forces et lancer le processus de réintégration de ces citoyens Congolais dans la société congolaise ».

Le très respecté président Angolais a également évoqué le rôle attendu de son pays: « L’Angola, a-t-il dit, devrait envoyer un contingent militaire pour assurer la sécurité dans ces zones de cantonnement. Une fois que les conditions seront réunies, nous avons un contingent qui est prêt à être déployé en quelques jours. Ce contingent pourra assurer la sécurité aux éléments du M23 qui seront placés dans ce centre de cantonnement « .

Cependant, aucun calendrier n’a été évoqué. Le Chef de l’Etat Angolais a rappelé qu’il y a des conditions préalables qui doivent être réunies. Le 18 avril dernier, Tommy Tambwe, coordonnateur national du P-DDRCS (Programme désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation), avait expliqué que deux sites seront érigés pour le pré cantonnement de ces combattants: un à Kitshanga pour ceux qui sont dans le territoire de Masisi et un autre à Jomba pour ce qui concerne le territoire de Rutshuru. Le cantonnement à proprement parler sera fait près de Kindu (Maniema).

Ce qui, selon les analystes, une bonne avancée mais une partie de la République démocratique du émet toujours de doute par rapport aux nombreux militaire sous le soli congolais, quand elle se rappelle de la tragédie de Kisangani…

Article tiré d’actualité.cd

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire