jeudi 25 juillet 2024 | 6:03 pm

Affaire Jules ALENGETE : Montage de changement des déclarations au nom de Dominic WOLFGANG

DIM 1

Un montage d’une déclaration attribuée à l’allemand Dominic WOLFGANG, un ancien directeur de PRODIMPEX ( une filiale de RAWJI), comme pour mettre en cause le contenu du documentaire du Journaliste Mills TSHIBANGU, a été confectionné à Kinshasa où son contenu est attribué à la famille Rawji et ses dépendants sous une proposition de conditionnalité à Dominic WOLFGANG et à toute autre personne qui aurait un avis conforme au documentaire. L’objectif est de faire des nouvelles déclarations pour démontrer que toutes les déclarations contenues dans ce documentaire sont fausses. Ce montage de Kinshasa aurait proposé à l’allemand Dominic WOLFGANG un montant de 3 millions de Dollars. Ce qui aura prouvé la responsabilité établie des gens cités dans ce documentaire. Une conditionnalité qui n’aurait pas réussie son coup, renseignent certaines sources. Sous dessus la fameuse déclaration montée.

La question des fausses déclarations des chiffres d’affaires;
La maligne collaboration avec BELTEXCO et MARSAVCO jusqu’à l’annulation d’une mission de contrôle des Inspecteurs des Finances à Lubumbashi prévue pour le 31/10/2018 et annulée à la veille par l’initiative de la personne indexée ;
La création de la société CONSULTING OFFICE alors qu’inspecteur en fonction, ce qui renvoit à la logique d’incompatibilité….toutes ces questions d’accusation à l’inspecteur Général de l’IGF, Jules ALENGETE restent à ce jour non contredites, tel qu’ alléguées dans le documentaire et prouvées à travers les différents e-mails, dont voici quelques uns en exergue :

ali@beltexco.com; ‘Fidou HEMRAJ’ ; dominic@prodimpex.com; ‘MUSHARAF JAFFER’ ; adminlshi@beltexco.com; ‘Accounts Lubumbashi’ ; ‘Legal Adj’

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire