dimanche 26 mai 2024 | 3:06 am

9eme JEUX DE LA FRANCOPHONIE :
FÉLIX TSHISEKEDI INSPECTE LES CHANTIERS DES DIFFÉRENTS SITES RETENUS

IMG-20230409-WA0002

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a visité, ce samedi 8 avril, les chantiers des travaux de construction des infrastructures destinées à l’accueil des 9ème jeux de la Francophonie, prévus au mois de juillet 2023 à Kinshasa.
Le Chef de l’État est venu inspecté l’état d’avancement des travaux de construction ou de réhabilitation des différents sites retenus pour ce grand événement sportif, culturel et artistique.
Cette ronde a commencé par le stade des Martyrs où le Président Tshisekedi a pris le temps de se faire expliquer, maquettes à l’appui, les ouvrages déjà réalisés avec le concours de l’Agence Congolaise des Grands travaux (ACGT).
Aux côtés du Chef de l’État, se tenait le Premier Ministre, Sama Lukonde, le Ministre en charge des infrastructures, Alexis Gisaro, le ministre des sports, François Kabulo, ainsi que le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila.
Sur ce site, le Président de la République a inspecté, tout à tour, le Gymnase jumelé ainsi que le Stadium de basketball réhabilité. Pour le premier ouvrage, il s’agit de deux terrains
réservés aux compétitions, d’une capacité de 3000 et de 2000 places.
Il en ressort que le taux d’exécution des travaux est à 80% et qu’on en est actuellement au stade de finition. Il ne resterait plus que l’installation de la climatisation centrale dont les équipements commandés à l’étranger sont attendus dans les prochaines semaines. « D’ici fin mai au plus tard, tout pourrait être pret », a confié un des prestataires.
Quant au deuxième ouvrage, il s’agit
de l’ancien Stadium de basketball aujourd’hui recouvert avec une capacité de 200 places et qui sera réservé aux entraînements.

Les avancées constatées sur le site du Stade des Martyrs tranchent avec la stagnation observée au Stade Tata Raphaël où les travaux piétinent encore. L’occasion pour le Chef de l’État d’exhorter les différents prestataires à plus d’abnégation et de célérité dans l’exécution des travaux.

Enfin, à l’Université de Kinshasa, point de chute de cette itinérance, le Président de la République a visité quelques homes destinés à l’hébergement des athlètes et il a ainsi pu constater que le niveau d’exécution des travaux avoisine les 85%.

Le bilan est donc globalement positif, néanmoins toutes ces infrastructures déjà réhabilitées devront se conformer aux normes internationales requises par l’OIF, l’organisation internationale de la francophonie. D’où la nécessité de mener quelques travaux de finition au niveau de la la plomberie, des circuits électriques et autres aménagements des voies de secours.

Au total, 1950 chambres sont déjà disponibles, prêtes à accueillir les premiers occupants sur un total de 4000 athlètes attendus dans cet espace universitaire.

C’est dans une ambiance conviviale sur fond de dialogue avec la communauté estudiantine que le Chef de l’État a quitté les lieux, sous les vivats d’un public très enthousiaste et fier à l’idée de faire de Kinshasa la capitale de la famille francophone en juillet 2023.

About The Author

Partager via

Laisser un commentaire